Ensemble Contre le Sexisme

La Femme invisible dans le numérique

L'événement

En ce 7 novembre 2023 ensoleillé, Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, avait convié les membres d’Ensemble contre le Sexisme a assister à la remise du rapport La Femme Invisible dans le numérique : le cercle vicieux du sexisme à Bérangère Couillard, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.

Au programme, la présentation et remise du rapport par Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du HCE, Marie-Anne Bernard, Xavier Alberti et Catherine Ladousse, rapporteur·euses et respectivement coprésident·es des commissions « Lutte contre les stéréotypes et rôles sociaux » et « Parité en matière politique, administrative et dans la vie économique et sociale » du HCE suivie d’une intervention de Bérangère Couillard, ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations pour terminer avec un temps de dialogue avec la salle.

Le rapport

Le Haut Conseil à l’Egalité publie son rapport sur la place et l’image des femmes dans le numérique La Femme Invisible dans le numérique : le cercle vicieux du sexisme et dresse un constat alarmant : les femmes sont sous-représentées, invisibilisées, caricaturées ou agressées dans les contenus numériques, insuffisamment formées ou recrutées dans les filières.

Ce rapport se fonde sur une étude inédite du HCE, en collaboration avec le Certificat égalité femmes-hommes et politiques publiques de Sciences Po, sur les 100 contenus les plus vus sur YouTube, Instagram et TikTok, ainsi que les auditions d’une quarantaine d’expert⸱es de tous les secteurs.

Les réseaux sociaux participent au triple processus d’invisibilisation des femmes, de reproduction des stéréotypes de genre et de diffusion de la violence symbolique et physique envers les femmes. Ce qui pose la question cruciale de la responsabilité des plateformes dans la perpétuation des inégalités et de la violence en ligne.

La filière numérique reste elle largement dominée par les hommes et en conséquence caractérisée par une forte culture sexiste. Seulement 29% des effectifs du numérique en France sont des femmes en 2020 dont 16% dans les métiers techniques et 22% dans les postes de direction. Cette sous-représentation entraine le développement d’outils et de langages qui renforcent la maitrise masculine de cet environnement, repoussant ainsi les femmes à la périphérie des avancées technologiques qui façonnent notre avenir. Et cette inégalité professionnelle prend ses sources dès le parcours éducatif, où la spécialisation genrée des filières écarte les filles des formations scientifiques ou technologiques.

Aussi injuste pour les femmes que pour l’avenir du pays, le HCE alerte sur cette situation et demande aux pouvoirs publics d’appliquer ses préconisations pour réduire la fracture numérique de genre et créer un environnement numérique inclusif.

Auto-évaluation des plateformes, quotas genrés, systèmes de bonification, formations… le HCE formule des recommandations concrètes pour rompre le cercle vicieux du sexisme et redonner aux femmes la place qu’elles méritent dans l’espace numérique. La féminisation du secteur et la régulation des contenus doivent être une priorité au plus haut niveau de l’État.

Lire l’intégralité du rapport et les recommandations du HCE 

Ensemble contre le sexisme
Adresse
Contact

88% des Français.es considèrent que les femmes et les hommes ne sont pas égaux en pratique.

78% des Françaises ont vécu personnellement un acte sexiste ou ont été destinataires de propos sexistes.

80% des Français.es considèrent que les lois et sanctions existantes sont insuffisantes ou mal appliquées.

Aller au contenu principal