Ensemble Contre le Sexisme

Affiche de la 6ème journée nationale - le procès du sexisme

6ème journée nationale – 25 janvier 2023

MERCI !

A vous toutes et tous qui, sur place, avez assisté au premier Procès du Sexisme en ce 25 janvier 2023. Les trois audiences se sont tenues dans l’auditorium du 20 avenue de Ségur à Paris qui affichait complet pour l’occasion. 

A vous toutes et tous qui, à distance, avez suivi les débats qui sur le lien, qui sur Facebook.

A toutes les membres du Collectif Ensemble contre le Sexisme qui se sont mobilisées pour faire de ce procès une vraie réussite

« Merci pour cette énergie collective et bienveillante qui l’emporte et au final fait progresser les droits des femmes »

#ProcesDuSexisme

Un événement coordonné par Pierre-Yves Ginet Femmes ici et ailleurs » – Montage Vidéo : 1001 LUNES

Retour sur cette journée exceptionnelle en vidéo :

Ouverture

du premier procès du Sexisme avec Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, Catherine Ladousse et Yseline Fourtic-Dutarde, coprésidentes d’Ensemble contre le Sexisme et Elisabeth Moreno, cheffe d’entreprise et ancienne ministre déléguée à l’égalité entre les femmes et les hommes, à la diversité et à l’égalité des chances.

Le sexisme tue-t-il le talent, la créativité et le désir ?

Juge : Brigitte GRESY
Procureure : Blandine Métayer (AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans)
Avocate : Aline CESAR (ASTREA)

 

Avec les témoins :

Verdict des juré.es et participant.es sur une mesure prioritaire à adopter

A 52 % des votant.es : Pour lutter contre le sexisme en art, apprendre dès l’école à déconstruire les stéréotypes – sur les corps et les talents – qui pèsent sur les femmes.

Les hommes sont-ils engagés dans la lutte contre le sexisme ?

Juge : Yseline Fourtic-Dutarde (ASSOCIATION ASSEMBLEE DES FEMMES)
Procureure : Sophie Bourel (AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans)
Avocate : Gabriela Belaid 🦓🇫🇷 Bélaïd (CentraleSupélec au Féminin)

Avec les témoins :

  • Lucile Peytavin, Historienne, essayiste, autrice de Le coût de la virilité – Ce que la France économiserait si les hommes se comportaient comme les femmes
  • Sophie Soubiran, Avocate, membre de la force juridique de la Fondation des Femmes
  • Bolewa Sabourin, Danseur, chorégraphe, militant de la lutte contre les violences faites aux femmes, animateur du collectif des masculinités au sein de l’association LOBA.

Verdict des juré.es et participant.es sur une mesure prioritaire à adopter :

A 59% : Mise en place de juridictions spécialisées sur les affaires pénales et civiles relatives aux violences commises sur des femmes au sein du couple, à l’instar de ce qui a été fait en Espagne.

Les institutions (fonction publique, monde politique, entreprises) peuvent-elles et veulent-elles lutter contre le sexisme ?

Juge : Catherine Ladousse (Cercle InterElles, réseau des réseaux de 16 entreprises scientifiques et technologiques)
Procureure : Elisabeth Richard (@réseau WIN)
Avocate : Jocelyne Adriant-Mebtoul (FMR)

Avec les témoins :

Verdict des juré.es et participant.es sur une mesure prioritaire à adopter

A 54% : Rendre effectives les lois portant sur l’égalité femmes hommes et lutte contre les violences sexistes et sexuelle (VSS), intégrant un contrôle et une évaluation des dispositifs mis en place ainsi que le déploiement des moyens financiers nécessaires.

Conclusion

Isabelle Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, a conclu la journée en rappelant tout ce qui avait été fait ces dernières années pour aider les femmes victimes de violence, dont elle assure qu’en tant que magistrate elle a pu voir le sexisme dans ses effets les plus ravageurs, mortifères. Et elle a cité Oscar Wilde : « Il est nécessaire d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre du vue quand on les poursuit. »

Ensemble contre le sexisme
Adresse
Contact

88% des Français.es considèrent que les femmes et les hommes ne sont pas égaux en pratique.

78% des Françaises ont vécu personnellement un acte sexiste ou ont été destinataires de propos sexistes.

80% des Français.es considèrent que les lois et sanctions existantes sont insuffisantes ou mal appliquées.