Ensemble Contre le Sexisme

A propos

Une association féministe

L’association Ensemble contre le sexisme (ECLS) rassemble les presque 40 associations incontournables dans la lutte contre le sexisme et les discriminations de genre en France.

Fondé en 2017, le collectif a grandi chaque année pour embrasser toutes les diversités et tous les engagements. Ce collectif travaille, depuis sa création, à la reconnaissance d’une journée nationale de lutte contre le sexisme le 25 janvier pour sensibiliser les pouvoirs publics, les citoyen·nes et les milieux économiques aux ravages du sexisme dans toutes les sphères de la société. Le 17 mai 2022, le collectif s’est constitué en association pour donner plus de poids à ses revendications dans l’espace public.

Laurence Rossignol lance la première journée contre le sexisme
En septembre 2016, Laurence Rossignol lance la campagne « Sexisme pas notre genre » qui donne naissance au collectif Ensemble contre le sexisme

Pourquoi une journée contre le sexisme ?

Le sexisme ordinaire est à la racine de toutes les violences machistes et discriminations à l’encontre des femmes : le sexisme banalise les rapports de genre de domination/soumission et ouvre la porte :

  • à la normalisation de l’absence des femmes dans l’espace public (dans les médias, manuels scolaires, noms de rues, etc.),
  • aux discriminations de la vie professionnelle (inégalités salariales, absence de femmes à des postes de direction, absence de promotion suite au congé maternité, etc.),
  • aux violences physiques et sexuelles (objectification, harcèlement, mutilations génitales, féminicides)et
  • à l’invisibilisation des discriminations inter-sectionnelles (ou multi-factorielles).

La lutte contre le sexisme ordinaire est à l’intersection de la lutte contre les violences à l’encontre des femmes (journée internationale du 25 novembre) et pour les droits des femmes (journée internationale du 8 mars).

Ensemble contre le sexisme
Adresse
Contact

88% des Français.es considèrent que les femmes et les hommes ne sont pas égaux en pratique.

78% des Françaises ont vécu personnellement un acte sexiste ou ont été destinataires de propos sexistes.

80% des Français.es considèrent que les lois et sanctions existantes sont insuffisantes ou mal appliquées.